Bordure

250 000 dollars pour la sixième édition du bal du collectif « Let’s Bond »

Retour

22 nov 2016

250 000 dollars pour la sixième édition du bal du collectif « Let’s Bond »

250 000 dollarspour la sixième édition du bal du collectif  « Let’s Bond »

Continuons à briser les tabous sur la maladie mentale

Montréal, le 17 octobre 2016 – C’est 900 jeunes professionnels qui étaient au rendez-vous le 14 octobre dernier, au Salon 1861, pour la soirée-bénéfice Goldeneye du collectif « Let’s Bond ». Ce mouvement de solidarité a permis de recueillir 250 000 dollars qui serviront à sensibiliser la population aux effets de la maladie mentale et à soutenir financièrement la mission de la Fondation des maladies mentales.    

« Let’s Bond » a été mis sur pied en 2011 par de jeunes professionnels ayant à cœur d’enrayer la stigmatisation de la maladie mentale. Comme l’explique le président du comité Chris Harden, « nous travaillons à ce que la maladie mentale soit acceptée au même titre que toutes les autres maladies ».

« Avoir une maladie mentale n’est pas un signe de faiblesse, mais malheureusement, c’est encore la mentalité qui prévaut dans notre société. C’est donc très encourageant de voir que des jeunes professionnels se mobilisent pour la cause des maladies mentales et pour faire changer les choses » a déclaré Vincent Lebrun-Fortin, membre du comité et membre du conseil d’administration de la Fondation des maladies mentales.

Le fait que tous les billets de l’événement aient été vendus en moins de 40 minutes prouve la pertinence de cet événement-bénéfice et l’intérêt envers la cause.  En plus de contribuer à la cause, les invités ont eu droit à une expérience gastronomique exclusive ainsi qu’à un bar de mixologie haut de gamme, en plus d’entendre les rythmes de DJ Toddy Flores. Depuis sa création il y a six ans, l’événement a permis d’amasser plus de 400 000 $.

80% du montant recueilli sera versé à la Fondation des maladies mentales afin de financer le programme « Solidaires pour la vie », qui offre des animations gratuites de sensibilisation aux signes et symptômes de la dépression dans les écoles secondaires au Québec. Lorsque l’on sait que 50% des maladies mentales apparaissent avant l’âge de 14 ans et 75%, avant l’âge de 22 ans[1], il est plus que jamais essentiel d’agir en amont afin que les adultes de demain soient outillés face à cette problématique.

La Fondation des maladies mentales tient à remercier le comité de « Let’s Bond » et les généreux commanditaires de la soirée dont le commanditaire en titre RBC, ainsi que Harden, Desjardins, Power Corporation et Groupe Maurice et BMO.

Pour plus de renseignements au sujet de « Let’s Bond », ou pour faire un don, visitez le www.letsbond.ca.

Sur la photo, le comité organisateur ainsi que Martin Thibodeau, président de RBC Québec. Caroline Sarah BrownsteinAnick BeaulieuBrendan BaxterJP ShoiryLouis-Philippe TherrienAnna-isabelle Morency-botelloPierre-Luc Du SaultSonia Yasmine Katiya et Chris Harden(Absents: Janie Chartier, Jessica-Lauren Vieira) 



[1] Source : R.C. KESSLER et autres, «Age of onset of mental disorders : A review of recent literature», Current Opinion in Psychiatry, vol. 20, juillet 2007, p. 359-364. et R.C. KESSLER et autres, «Lifetime prevalence and age-of-onset distributions of DSM-IV disorders in the National Comorbidity Survey Replication», Archives of General Psychiatry, vol. 62, no 6, 2005; p. 593-602.

 

Retour
Bordure