Bordure

Deux importantes fondations unissent leurs forces pour le bien-être et la santé mentale des jeunes Québécois: Une plus grande force de frappe avec la Fondation Jeunes en Tête

Retour

2 mar 2017

Deux importantes fondations unissent leurs forces pour le bien-être et la santé mentale des jeunes Québécois: Une plus grande force de frappe avec la Fondation Jeunes en Tête

Combinant près de 60 ans d’expérience dans la prévention, le soutien et le développement du bien-être et de la santé mentale des jeunes du Québec, la Fondation des maladies mentales (FMM) et la Fondation Québec Jeunes (FQJ) unissent leurs forces pour devenir la Fondation Jeunes en Tête. Cette fusion permettra de poursuivre les programmes et les activités initiés par les deux organisations fondatrices. Ensemble, elles rejoignent actuellement près de 70 000 jeunes par année et leur proposent des outils pour les aider à devenir des adultes épanouis. Misant sur ce savoir-faire, la Fondation Jeunes en Tête veut qu’un plus grand nombre d’entre eux puissent profiter d’un accompagnement adapté grâce à cette approche intégrée.

Impliqué depuis trois ans déjà, l’animateur Stéphane Bellavance demeure porte-parole pour la nouvelle fondation. « Les jeunes en difficulté ou sur le point de l’être ne sont pas toujours visibles, il y en a pourtant beaucoup. Nous voulons renforcer nos efforts pour que ces jeunes se confient et réalisent qu’il y a toujours de l’espoir » précise-t-il.

Active auprès des adolescents de 11 à 18 ans, la Fondation poursuivra son programme de sensibilisationSolidaires pour la santé mentale (anciennement appelé Solidaires pour la vie) dans les écoles secondaires. Menée par des animateurs dynamiques, cette campagne d’information de grande envergure a déjà atteint plus d’un million de jeunes depuis sa mise en place en 1998. Cela représente chaque année plus de 300 écoles visitées, et près de 300 adolescents rencontrés chaque jour. De plus, la Fondation Jeunes en Tête continuera de soutenir financièrement les organismes communautaires qui concentrent leurs initiatives sur ces cinq axes d’intervention : appui aux plus démunis; lutte au décrochage et persévérance scolaire; traitement et lutte aux dépendances multiples; soutien contre l’intimidation et la violence ainsi que la promotion de la santé et du bien-être. Rappelons qu’au cours des cinq dernières années, la Fondation a redistribué plus de 3 345 000 dollars à près d’une cinquantaine d’organismes grâce à la collecte de fonds corporatifs et individuels.

« Nous travaillons avec un seul objectif en tête : avoir encore plus d’impact grâce à la synergie de nos efforts en matière de prévention et d’accompagnement des jeunes en difficulté, aux prises avec des problématiques souvent interdépendantes. C’est pourquoi nous avons la conviction que cette fusion permettra de mieux répondre aux besoins existants grâce à une offre de services plus inclusive » ajoute Éric Bujold, président du conseil d’administration. Le nom de la Fondation Jeunes en Tête reflète d’ailleurs la volonté de mettre les jeunes de l’avant, de faire de cette cause une priorité nationale tout en faisant tomber les tabous entourant les maladies mentales. 

« Agir sur la jeunesse est sans doute le meilleur moyen de préparer un meilleur avenir pour notre société. Nous partageons cette passion commune pour les adolescents et c’est pour cela que nous donnons aujourd’hui un nouvel élan à nos actions, tout en demeurant fidèles à nos valeurs » affirme le Dr Yves Lamontagne, psychiatre et fondateur de la Fondation des maladies mentales.

À propos de la Fondation Jeunes en Tête

La Fondation Jeunes en Tête a pour mission d’aider, partout au Québec, les adolescents en détresse ou en voie de l’être. Pour accomplir cette mission, nous soutenons des organismes communautaires performants qui développement et mettent sur pied des programmes préventifs et réparateurs pour le bien-être des jeunes et nous offrons notre programme de prévention « Solidaires pour la santé mentale » dans les écoles secondaires du Québec. Issue de la fusion de la Fondation des maladies mentales et la Fondation Québec Jeunes, la Fondation Jeunes en tête mise ainsi sur près de 60 années d’interventions philanthropiques et mobilise plus de 324 écoles et près de 50 organismes communautaires à travers tout le Québec.

Source : Fondation Jeunes en Tête

www.fondationjeunesentete.org

Renseignements :

Gaëlle Leruste

Directrice Communications marketing

gleruste@fondationjeunesentete.org

514 212-5856

Retour
Bordure